L’IA révolutionne la gestion des données et la cybersécurité

Publié le 27 juin 2024

Temps de lecture : ⏲️ 2”30
Complexité : ⭐⭐
#Data #DataCenters #Cybersécurité

L’IA révolutionne la gestion des données et la cybersécurité

Depuis plusieurs années déjà, la data est considérée comme une mine d’or pour les entreprises, qui s’en servent notamment pour augmenter leur compétitivité. Véritable atout concurrentiel, il est naturel que la sécurité des données fasse partie des grands enjeux des Directions des Systèmes d’Information. Ce qui change vraiment en 2024, c’est le déploiement généralisé de l’Intelligence Artificielle (IA). Alors data, cybersécurité & IA, ça donne quoi ?

On fait quoi avec la data ?

Prenons d’abord le temps de reposer les fondamentaux. Lorsque l’on parle de data (ou données, tout simplement !), il faut comprendre un grand volume de données numériques, circulant sur Internet. Parmi elles, on distingue notamment les données (très) sensibles, correspondant au nom, adresse mail ou postale, numéro de téléphone ou encore au numéro de Sécurité Sociale.

* Il s’agit de la mise en forme des données chiffrées. Par exemple : mise en forme conditionnelle sur un tableur, création d’un graphique ou d’une carte.

En bref, les datas sont super utiles car elles permettent de nous enrichir mutuellement, par exemple grâce aux avis laissés sur les sites. Mieux s’informer, c’est aussi pouvoir mieux anticiper et donc gagner du temps comme avec les applications de déplacement (Google Maps, OpenstreetMap, Citymapper ou encore la toute nouvelle application dérivée de Bonjour RATP pour optimiser les déplacements lors des Jeux Olympiques à Paris cet été : Transport Public Paris 2024 !)

Pourquoi les datas intéressent-elles autant les hackeurs ?

Vous n’êtes pas sans savoir que l’essor d’Internet et des technologies numériques s’est accompagné d’un développement croissant de la cybermalveillance. Et si cette tendance se confirme encore en 2024, le rapport de SoSafe l’explique notamment par la professionnalisation des cybercriminels grâce à l’IA.

Plus concrètement, il est de plus en plus facile pour les hackeurs d’automatiser l’envoi de sms ou mails frauduleux. Sur le volume, les hackeurs ont plus de chance de réussir à tromper au moins une cible. C’est une des raisons pour lesquelles le hameçonnage* (ou phishing, en anglais) reste la méthode la plus répandue en 2024, parmi les différentes formes de cyberattaques.
* Le hameçonnage est une méthode qui consiste à se faire passer pour un organisme en vue de récupérer des données personnelles ou d’inciter au téléchargement d’un logiciel malveillant. Il peut s’agir d’un mail, d’un sms…

Comment protéger au mieux nos données ?

La première chose à garder en tête quand on parle de cyberattaque, c’est la prépondérance des menaces reposant sur le facteur humain (à la différence des failles de logiciel). Il est donc primordial que nous soyons tous vigilants.
En entreprise, des réglementations existent pour garantir la bonne utilisation des données dont elles disposent (par exemple, le Règlement sur la Protection des Données Personnelles – RGPD). Que l’argument concerne la sécurité ou la compétitivité, ces règlements expliquent pourquoi les entreprises tendent à adopter une politique de gouvernance de données de plus en plus rigoureuse, encadrant leur usage et traitement.

Si on devait résumer, à notre question « Data, cybersécurité et IA, ça donne quoi ? » on pourrait répondre : de formidables opportunités et des menaces desquelles il faut savoir se protéger !
La solution pour ça ? S’informer, échanger, se questionner… Si le sujet vous intéresse, de nombreux événements seront consacrés à ces sujets lors de la 11e édition du festival ! #StayTuned

Dans le même thème
BIG DATA, BIG quoi ? ?
Publié le 30 juillet 2021 BIG DATA, BIG quoi ? ?
Décodons les langages de programmation ! ?
Publié le 3 septembre 2021 Décodons les langages de programmation ! ?
La Deeptech ? Quésaco ?
Publié le 20 août 2021 La Deeptech ? Quésaco ?