Réduire son empreinte numérique


Publié le 22 septembre 2022

Article rédigé par Mattéo Peuzé de la Team Média d'ISEFAC, école partenaire de Nantes Digital Week.

Lors de cette table ronde, nous avons échangé autour du retour d’expérience d’actions mises en place pour réduire l’impact numérique.

Quatre représentants de grandes entreprises étaient réunis : Lucile de la BCPE, Yann de Système U, Safia du Conseil départemental de Loire Atlantique ainsi que Richard de EDF.

Des solutions multiples

Du côté de la BCPE, on travaille sur les équipements pour rallonger leur durée de vie, en mettant en place une démarche responsable. La démarche réunit 100 000 collaborateurs, et permet de recycler les appareils usagés au lieu de les jeter.

EDF a créé un poste de Responsable, chargé uniquement sur l’impact environnemental du numérique au sein de l’entreprise. Une dizaine de tableaux de bord a été mis en place pour analyser l’existant, et ce qui en ressortait en termes d’impact sur l’environnement.
Des conclusions en ont été tirées et EDF travaille désormais à améliorer le taux de réemploi du matériel, en mettant en place un suivi pour vérifier que la transition numérique se passe pour le mieux. Prochain objectif : changer le rapport des salariés avec le numérique pour opérer une prise de conscience générale.

Pour Safia, du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, une vraie frustration ressortait de ne pas pouvoir réellement réduire leurs impacts. Une réorganisation des Data Centers a été opérée, suivie d’un plan de réutilisation des équipements utilisés.

Pour Yann, de Système U, la sensibilisation au numérique responsable est l’un des leviers majeurs pour une bonne transition numérique. L’entreprise est en phase de changement de sa politique d’achat pour devenir plus responsable.

Et vous, au sein de votre entreprise, de quelles pratiques pouvez-vous vous inspirer ?

Dans le même thème